Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL COLOPHON

Koenig

Fondée en 1948, la maison de Sarre-Union (67) est aujourd'hui une des plus anciennes manufacture d'orgues d'Alsace. Au cours de la seconde moitié du 20 ème siècle, la facture connut une véritable révolution . La Manufacture fut crée par Jean-Georges Koenig (1920-1992), qui travailla d’abord comme apprenti chez Roethinger. En 1945, il s'associa à Mme veuve Vondrasek pour reprendre l'entreprise de Sarre-Union, créée en 1930 par Henri Vondrasek à la fin de son association avec Eugène Eberhard (Diemeringen). Jean- Georges Koenig obtint son brevet de maîtrise le 08/11/1948, et s'installa à son propre compte. A partir de cette date, grace au jeune Michel Chapuis alors professeur au conservatoire de Strasbourg, il s’orienta vers le retour à l’orgue ancien et particulièrement à l’Orgue Classique Français. La reconstruction de l’orgue de l’église St Georges de Sarre-Union, effectuée selon les directives de Dom Bédos, fut le point de départ de la célébrité de la Maison . À la suite de cette reconstruction, la société a construit presque exclusivement des orgues à mécanique suspendue. En 1968, son fils Yves Koenig (* 1950) rejoint l'entreprise et la repris en 1983. En 2008, Julien Marchal (* 1990) rejoint alors l'entreprise en tant qu'apprenti. En 2016, il prend alors la direction de l'entreprise et obtient le prix de l’artisanat Alsacien en octobre 2018. Parmi les grandes réalisations de la Maison Koenig, on peut citer les orgues de Sarre Union (1967), St Malo Cathédrale (1981), Strasbourg St Guillaume (1987), Strasbourg St Pierre le Jeune catholique (2003), les restaurations des orgues historiques de Lorris (1974), Vabres (1967), Rodez Cathédrale (1985).
Eglise Protestante Unie -Auteuil (1971) Orgues Parisiens construit par Koenig Eglise Protestante Unie -Auteuil (1971) Conservatoire Frédéric Chopin (1998)
Les orgues de Paris

Koenig

ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON
Fondée en 1948, la maison de Sarre-Union (67) est aujourd'hui une des plus anciennes manufacture d'orgues d'Alsace. Au cours de la seconde moitié du 20 ème siècle, la facture connut une véritable révolution . La Manufacture fut crée par Jean-Georges Koenig (1920-1992), qui travailla d’abord comme apprenti chez Roethinger. En 1945, il s'associa à Mme veuve Vondrasek pour reprendre l'entreprise de Sarre-Union, créée en 1930 par Henri Vondrasek à la fin de son association avec Eugène Eberhard (Diemeringen). Jean- Georges Koenig obtint son brevet de maîtrise le 08/11/1948, et s'installa à son propre compte. A partir de cette date, grace au jeune Michel Chapuis alors professeur au conservatoire de Strasbourg, il s’orienta vers le retour à l’orgue ancien et particulièrement à l’Orgue Classique Français. La reconstruction de l’orgue de l’église St Georges de Sarre-Union, effectuée selon les directives de Dom Bédos, fut le point de départ de la célébrité de la Maison . À la suite de cette reconstruction, la société a construit presque exclusivement des orgues à mécanique suspendue. En 1968, son fils Yves Koenig (* 1950) rejoint l'entreprise et la repris en 1983. En 2008, Julien Marchal (* 1990) rejoint alors l'entreprise en tant qu'apprenti. En 2016, il prend alors la direction de l'entreprise et obtient le prix de l’artisanat Alsacien en octobre 2018. Parmi les grandes réalisations de la Maison Koenig, on peut citer les orgues de Sarre Union (1967), St Malo Cathédrale (1981), Strasbourg St Guillaume (1987), Strasbourg St Pierre le Jeune catholique (2003), les restaurations des orgues historiques de Lorris (1974), Vabres (1967), Rodez Cathédrale (1985).
Eglise Protestante Unie -Auteuil (1971) Orgues Parisiens construit par Koenig Eglise Protestante Unie -Auteuil (1971) Conservatoire Frédéric Chopin (1998)