Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2024 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Les orgues de cinéma

Les six orgues de cinéma à Paris (le Paramount, le Madeleine, le Clichy Palace, l’Olympia, le Théâtre Pigalle et le Gaumont Palace) ont disparus, sauf l’ancien orgue du cinéma Gaumont-Palace Gaumont-Palace Construit en 1930 par la manufacture anglaise Hill, Norman and Beard Limited à Norwich, IV/14, unit. Cet orgue fut transféré en 1980 au Pavillon Baltard (l'ancienne Halles de Paris) située à Nogent-sur- Marne et fut restauré par Dargassies. Olympia Orgue Unit Cavaillé-Coll (1930) II/11 Le Paramount Orgue Unit Wurlitzer (1927) II/10 (60), détruit en 1972 Le Madeleine Orgue Unit Wurlitzer (1926) II/5 (35) , transporté puis remonté en 1937 au Stanford Hall de Loughborough (Angleterre) Marivaux Mutin-Cavaillé-Coll (1918), transféré par Helbig en 1953 dans l'église Notre-Dame d'Argentré (Ille-et- Vilaine) avec quelques aménagements et transformations. Composition actuelle Palais-Rochechouart Orgue Merklin Clichy Palace Orgue unit (7 jeux réels) fabriqué en 1928 par les établissements Standaart (Rotterdam, Pays-Bas). La console comporte un pédalier de 30 notes, deux claviers et un piano de 88 notes, le nombre est de 7 jeux réels modulables entre eux qui font environ 14 jeux, il comporte de nombreuses percussions, grosse caisse, tambour, cymbale, wood-bloc, sifflet, sirène, grêle, gong, carillon à tube ect..... la caisse contenant les tuyaux a été refaite et est entièrement démontable. L’orgue est équipé d'un système "midi" avec disquettes qui permet à l'organiste de s'enregistrer et de se réecouter tel qu'il a joué l'orgue fonctionnant alors tout seul. Maintenant en propriété privée et à vendre. Théâtre Pigalle Orgue Cavaillé-Coll (1932) III/55 (43), disparu. Lire plus: Jean-Jacques Meusy: Lorsque l’orgue s’invita au cinéma Frédéric Muñoz : L’orgue et le cinéma, une vieille histoire d’amour
Théâtre Pigalle : console d’orgue
Théatre Olympia: console d’orgue
Les orgues de Paris

Les orgues de

cinéma

Les six orgues de cinéma à Paris (le Paramount, le Madeleine, le Clichy Palace, l’Olympia, le Théâtre Pigalle et le Gaumont Palace) ont disparus, sauf l’ancien orgue du cinéma Gaumont-Palace Gaumont-Palace Construit en 1930 par la manufacture anglaise Hill, Norman and Beard Limited à Norwich, IV/14, unit. Cet orgue fut transféré en 1980 au Pavillon Baltard (l'ancienne Halles de Paris) située à Nogent-sur- Marne et fut restauré par Dargassies. Olympia Orgue Unit Cavaillé-Coll (1930) II/11 Le Paramount Orgue Unit Wurlitzer (1927) II/10 (60), détruit en 1972 Le Madeleine Orgue Unit Wurlitzer (1926) II/5 (35) , transporté puis remonté en 1937 au Stanford Hall de Loughborough (Angleterre) Marivaux Mutin-Cavaillé-Coll (1918), transféré par Helbig en 1953 dans l'église Notre-Dame d'Argentré (Ille-et- Vilaine) avec quelques aménagements et transformations. Composition actuelle Palais-Rochechouart Orgue Merklin Clichy Palace Orgue unit (7 jeux réels) fabriqué en 1928 par les établissements Standaart (Rotterdam, Pays-Bas). La console comporte un pédalier de 30 notes, deux claviers et un piano de 88 notes, le nombre est de 7 jeux réels modulables entre eux qui font environ 14 jeux, il comporte de nombreuses percussions, grosse caisse, tambour, cymbale, wood-bloc, sifflet, sirène, grêle, gong, carillon à tube ect..... la caisse contenant les tuyaux a été refaite et est entièrement démontable. L’orgue est équipé d'un système "midi" avec disquettes qui permet à l'organiste de s'enregistrer et de se réecouter tel qu'il a joué l'orgue fonctionnant alors tout seul. Maintenant en propriété privée et à vendre. Théâtre Pigalle Orgue Cavaillé-Coll (1932) III/55 (43), disparu. Lire plus: Jean-Jacques Meusy: Lorsque l’orgue s’invita au cinéma Frédéric Muñoz : L’orgue et le cinéma, une vieille histoire d’amour
ORGUES DE PARIS © 2024 Vincent Hildebrandt LES ORGUES