Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL COLOPHON

Muhleisen

En 1941, Ernest Muhleisen (1897-1981) créa son atelier en 1941 après avoir travaillé chez Roethinger. En 1948, son gendre Georges Emile Walther ( 1930-2019) rejoint Ernest Muhleisen qui a embauché son beau-frère Alfred Kern dès 1942. De nombreux orgues Silbermann sont restaurés en collaboration jusqu'en 1955, par ex. Marmoutier (F). Puis dans les années 1960, l'atelier connut un fort développement sous la direction de Georges E. Walther. Celui-ci, influencé par son séjour chez Rigger- Glatter-Goetz , créa et construisit notamment de nombreux orgues mécaniques d'un dessin moderne. A partir de 1970, André Schaerer, formé chez Gonzalez et Beckerath, précise le style de l'atelier dans la tradition française, avec Georges F. Walther. Agé de 26 ans, ce dernier succède à son père en 1980, après une période de formation chez Marcussen. Avec André Schaerer dès 1971 et Jean-Christophe Debely à compter de 1988, l'harmonisation Muhleisen prend une place reconnue dans un concept sonore attaché à la facture française et alsacienne. En 2008, Patrick Armand, collaborateur depuis 1984, d’abord comme compagnon, puis en tant que dessinateur-concepteur, assure la direction de la manufacture dans un esprit de continuité et d’enrichissement du style Muhleisen. La Maison Muhleisen a construit l’orgue de l’Eglise luthérienne des Billettes et a travaillé sur les orgues de l’église luthérienne St Marcel, le Temple des Batignolles, la Basilique du Sacré-Cœur. Lire plus
Orgues Parisiens construit par Muhleisen Eglise luthérienne des Billettes, grand orgue (1983)
Les orgues de Paris

Muhleisen

Parisian organs built by Muhleisen Eglise luthérienne des Billettes, grand orgue (1983)
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON
En 1941, Ernest Muhleisen (1897-1981) créa son atelier en 1941 après avoir travaillé chez Roethinger. En 1948, son gendre Georges Emile Walther ( 1930-2019) rejoint Ernest Muhleisen qui a embauché son beau-frère Alfred Kern dès 1942. De nombreux orgues Silbermann sont restaurés en collaboration jusqu'en 1955, par ex. Marmoutier (F). Puis dans les années 1960, l'atelier connut un fort développement sous la direction de Georges E. Walther. Celui-ci, influencé par son séjour chez Rigger- Glatter-Goetz , créa et construisit notamment de nombreux orgues mécaniques d'un dessin moderne. A partir de 1970, André Schaerer, formé chez Gonzalez et Beckerath, précise le style de l'atelier dans la tradition française, avec Georges F. Walther. Agé de 26 ans, ce dernier succède à son père en 1980, après une période de formation chez Marcussen. Avec André Schaerer dès 1971 et Jean-Christophe Debely à compter de 1988, l'harmonisation Muhleisen prend une place reconnue dans un concept sonore attaché à la facture française et alsacienne. En 2008, Patrick Armand, collaborateur depuis 1984, d’abord comme compagnon, puis en tant que dessinateur-concepteur, assure la direction de la manufacture dans un esprit de continuité et d’enrichissement du style Muhleisen. La Maison Muhleisen a construit l’orgue de l’Eglise luthérienne des Billettes et a travaillé sur les orgues de l’église luthérienne St Marcel, le Temple des Batignolles, la Basilique du Sacré-Cœur. Lire plus