Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL COLOPHON

Adrien Maciet

Adrien Maciet (1930-1995) a été initié à la facture d’orgues grâce à son père Jean-Claude Maciet (18989-1972) qui était organiste et Maitre de Chapelle à St Cloud et dont sa passion pour la facture d’orgues était débordante. Adrien fit son apprentissage chez Muller et fonda son entreprise en 1966. Elle fut ensuite reprise par son fils Pierre Maciet (* 1969) en 1995. Les activités comprennent la conception et la construction d’orgues mécaniques traditionnels, les relevages et les entretiens de nombreux orgues de la Capitale. Il a construit l'orgue de l’auditorium de la Cité internationale des arts (1978) et a également travaillé sur les orgues de la Chapelle de la congrégation du Saint-Esprit des pères spiritains, Eglise luthérienne de la Villette, Eglise luthérienne Saint-Paul, Notre-Dame-d'Espérance, Saint- François-de-sales ancienne Eglise, Saint-François-de-Sales nouvelle Eglise, Saint-Germain-l'Auxerrois et Saint-Hippolyte. Il possède l’orgue personnel du compositeur Charles Tournemire que son grand-père avait acheté à la Roche sur Yon au décès du compositeur. Actuellement, c’est le petit-fils du fondateur, Oscar (1999) qui se forme à la facture d’orgues.

Erwin Muller

Né à Gundershoffen en Alsace, Erwin Muller (1911-1999) travailla chez Schwenkedel de 1927 aux années 30. Il entra ensuite chez Gonzalez, sous les recommandations du Dr Schweitzer et fonda sa propre entreprise à Croissy-sur-Seine en 1950. Erwin Müller s'illustra par la réalisation de l'un des orgues de la Maison de la Radio à Paris, celui qui est installé depuis 2008 à Ste-Jeanne-d’Arc de Versailles. (L'autre ayant été remonté par Klais à la cathédrale de la Treille à Lille.) Il a construit 27 nouveaux instruments et travaillé sur plus de 75 autres instruments en France. La société ferme ses portes en 1986. À Paris, Muller restaure l'orgue de la Chapelle de l'hôpital de la Salpêtrière (1979) et travaille également sur les orgues de Sainte- Geneviève-des-grandes-carrières, Saint-François-de-sales (ancienne Eglise), Saint-François-Xavier, Eglise de L'immaculée conception, Eglise luthérienne de la Villette, Eglise luthérienne Saint-Jean, Saint- Joseph-des-épinettes, Notre-Dame-de-la-croix, Saint-André-de- l'Europe. Il forma toute une génération de facteurs d’orgues parmi lesquels ont peut citer : Claude Armand, Adrien Maciet, Georges Emile Walther.
Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON

Adrien Maciet

Adrien Maciet (1930-1995) a été initié à la facture d’orgues grâce à son père Jean-Claude Maciet (18989-1972) qui était organiste et Maitre de Chapelle à St Cloud et dont sa passion pour la facture d’orgues était débordante. Adrien fit son apprentissage chez Muller et fonda son entreprise en 1966. Elle fut ensuite reprise par son fils Pierre Maciet (* 1969) en 1995. Les activités comprennent la conception et la construction d’orgues mécaniques traditionnels, les relevages et les entretiens de nombreux orgues de la Capitale. Il a construit l'orgue de l’auditorium de la Cité internationale des arts (1978) et a également travaillé sur les orgues de la Chapelle de la congrégation du Saint-Esprit des pères spiritains, Eglise luthérienne de la Villette, Eglise luthérienne Saint-Paul, Notre-Dame-d'Espérance, Saint- François-de-sales ancienne Eglise, Saint-François-de-Sales nouvelle Eglise, Saint-Germain-l'Auxerrois et Saint-Hippolyte. Il possède l’orgue personnel du compositeur Charles Tournemire que son grand-père avait acheté à la Roche sur Yon au décès du compositeur. Actuellement, c’est le petit-fils du fondateur, Oscar (1999) qui se forme à la facture d’orgues.

Erwin Muller

Né à Gundershoffen en Alsace, Erwin Muller (1911-1999) travailla chez Schwenkedel de 1927 aux années 30. Il entra ensuite chez Gonzalez, sous les recommandations du Dr Schweitzer et fonda sa propre entreprise à Croissy-sur-Seine en 1950. Erwin Müller s'illustra par la réalisation de l'un des orgues de la Maison de la Radio à Paris, celui qui est installé depuis 2008 à Ste-Jeanne-d’Arc de Versailles. (L'autre ayant été remonté par Klais à la cathédrale de la Treille à Lille.) Il a construit 27 nouveaux instruments et travaillé sur plus de 75 autres instruments en France. La société ferme ses portes en 1986. À Paris, Muller restaure l'orgue de la Chapelle de l'hôpital de la Salpêtrière (1979) et travaille également sur les orgues de Sainte- Geneviève-des-grandes-carrières, Saint-François-de-sales (ancienne Eglise), Saint-François-Xavier, Eglise de L'immaculée conception, Eglise luthérienne de la Villette, Eglise luthérienne Saint-Jean, Saint- Joseph-des-épinettes, Notre-Dame-de-la-croix, Saint-André-de- l'Europe. Il forma toute une génération de facteurs d’orgues parmi lesquels ont peut citer : Claude Armand, Adrien Maciet, Georges Emile Walther.