Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL COLOPHON

Renaud

Jean Renaud (Nantes) (1934- ??) s’est formé auprès de Raymond Bouvet (d'abord comme apprenti, puis comme compagnon) et Erwin Müller. En 1960, il fonda sa propre entreprise à Nantes. Pratiquant la construction d’orgues de style néoclassique, il restaura également de nombreux orgues Cavaillé-Coll. A ce titre, il effectua de nombreuses recherches sur la facture de Cavaillé-Coll et fit l’acquisition d’une partie du matériel provenant de Cavaillé-Coll. En 1991, à l’issue de la restauration de St-Sulpice, Jean Renaud est fait chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la culture. Son entreprise fut rachetée par Gildas Ménoret qui fit faillite en 2001, pendant la construction de l’orgue de Notre-Dame du Bon- Voyage à Cannes. De nombreux facteurs d’orgues spécialisés dans la facture romantique française sont issus de cet atelier (Robert frères, Nicolas Toussaint, Claude Berger, Bernard Hurvy, Michel Jurine).
Les orgues de Paris

Renaud

ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON
Jean Renaud (Nantes) (1934- ??) s’est formé auprès de Raymond Bouvet (d'abord comme apprenti, puis comme compagnon) et Erwin Müller. En 1960, il fonda sa propre entreprise à Nantes. Pratiquant la construction d’orgues de style néoclassique, il restaura également de nombreux orgues Cavaillé-Coll. A ce titre, il effectua de nombreuses recherches sur la facture de Cavaillé-Coll et fit l’acquisition d’une partie du matériel provenant de Cavaillé- Coll. En 1991, à l’issue de la restauration de St-Sulpice, Jean Renaud est fait chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la culture. Son entreprise fut rachetée par Gildas Ménoret qui fit faillite en 2001, pendant la construction de l’orgue de Notre-Dame du Bon- Voyage à Cannes. De nombreux facteurs d’orgues spécialisés dans la facture romantique française sont issus de cet atelier (Robert frères, Nicolas Toussaint, Claude Berger, Bernard Hurvy, Michel Jurine).