Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL COLOPHON

Suret

Sainte Elizabeth (1853)

Les orgues parisiens construits par

le facteur Suret

Saint-Germain-de-Charonne (1850) Eglise Protestante Unie de Montparnasse-Plaisance (1850) Sainte-Élisabeth (1853) Chapelle de l’Hôpital Lariboisière (1855) Saint-Leu-Saint-Gilles Orgue de choeur (1855) Saint-Jean-Baptiste de Belleville Orgue de choeur (1859)
Marie Antoine Louis Suret (1807-1876) était un facteur d’orgues parisien de la première moitié du XIXe siècle. Il est mentionné dès 1827 comme facteur d’orgues travaillant à Paris. Après avoir travaillé quelques années comme chef d’atelier pour la société Daublaine et Callinet, il fonde alors sa propre entreprise en 1838. Ses instruments ont obtenus plusieurs prix, parmi lesquels on peu citer l'orgue de Ste Elisabeth construit avec son fils Marie François Auguste, qui a obtenu un prix à l’exposition universelle de 1855. La société Suret a travaillé sur environ 50 instruments (construction et restauration), essentiellement dans la région parisienne. Les plus remarquables instruments de Suret sont : Saint-Basile (Étampes, 1849, 24/III) Sainte-Élisabeth-de-Hongrie (Paris, 1853, 39/III) Basilique d’Argenteuil (Argenteuil, 1867, 31/III). Reference: Christophe d'Alessandro. « SURET, facteur de grandes orgues d'église, et d'orgues d'accompagnement pour les chœurs. » L'Orgue Francophone, 16: p. 38-63, 1999. FFAO (Fédération Francophone des Amis de l'Orgue).
Les orgues de Paris

Suret

Sainte Elizabeth (1853)

Parisian organs built by Suret

Saint-Germain-de-Charonne (1850) Eglise Protestante Unie de Montparnasse-Plaisance (1850) Sainte-Élisabeth (1853) Chapelle de l’Hôpital Lariboisière (1855) Saint-Leu-Saint-Gilles Orgue de choeur (1855) Saint-Jean-Baptiste de Belleville Orgue de choeur (1859)
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt COLOPHON
Marie Antoine Louis Suret (1807-1876) était un facteur d’orgues parisien de la première moitié du XIXe siècle. Il est mentionné dès 1827 comme facteur d’orgues travaillant à Paris. Après avoir travaillé quelques années comme chef d’atelier pour la société Daublaine et Callinet, il fonde alors sa propre entreprise en 1838. Ses instruments ont obtenus plusieurs prix, parmi lesquels on peu citer l'orgue de Ste Elisabeth construit avec son fils Marie François Auguste, qui a obtenu un prix à l’exposition universelle de 1855. La société Suret a travaillé sur environ 50 instruments (construction et restauration), essentiellement dans la région parisienne. Les plus remarquables instruments de Suret sont : Saint-Basile (Étampes, 1849, 24/III) Sainte-Élisabeth-de-Hongrie (Paris, 1853, 39/III) Basilique d’Argenteuil (Argenteuil, 1867, 31/III). Reference: Christophe d'Alessandro. « SURET, facteur de grandes orgues d'église, et d'orgues d'accompagnement pour les chœurs. » L'Orgue Francophone, 16: p. 38-63, 1999. FFAO (Fédération Francophone des Amis de l'Orgue).