Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS © 2021 Vincent Hildebrandt ACCUEIL LES ORGUES

Les facteurs d’orgue

du 21ème siècle

Bernard Aubertin Fondé en 1978, l’atelier se trouve dans un ancien prieuré à Courtefontaine (25). Avant de s’établir à son compte, il travailla chez les facteurs Hartmann, Bourgarel et Muhleisen. Ses activités incluent à la fois la restauration d’orgues anciens et la construction d’orgues neufs. Au sein de son entreprise, Michel Gaillard est responsable des projets de restaurations et de relevages. Il a construit l'orgue de Saint-Louis-en-l'Ile (2004) et restauré l’orgue de Saint-Nicolas-du-Chardonnet (2014). Quentin Blumenroeder (* 1971) fonde son atelier de facture d’orgues et de clavecins en 1998, à Haguenau (67) après avoir acquis des compétences auprès du facteur d’orgues Rémy Mahler situé à Pfaffenhoffen (67). Parallèlement, il se forme à la facture de clavecins auprès d’Emile Jobin. Il est spécialisé dans la construction d’instruments neufs dans des styles précis anciens, les copies d’instruments anciens et la restauration d’orgues historiques. Il a acquérit une grande renommée en Alsace grâce à la restauration des orgues d’André et Jean-André Silbermann dont il est à présent un spécialiste reconnu. Il a relevé l'orgue de St. Séverin (2011) et a reconstruit l'orgue de Eglise Protestante Unie Bastille-Foyer de l'Ame (2009). Boisseau - Cattiaux - Chevron Bernard Cogez (* 1952) s’est formé auprès des facteurs Delmotte et Loridan. Il a créé sa propre entreprise en 1979 et est actuellement établi à Tourcoing (59). Il a construit les orgues de Notre-Dame-des-Foyers (2001) et Saint François d’Assise (2008). Bernard Dargassies Philippe Emeriau (* 1950) a acquis ses compétences auprès de Philippe Hartmann. Il a fondé son entreprise en 1978 à St Sylvain d’Anjou (49). Il est spécialisé dans les travaux de restauration. Il est régulièrement appelé à travailler en collaboration avec d’autres confrères, comme ce fut le cas pour les travaux à Notre-Dame-de-Paris en 1992, et pour la restauration (avec Yves Koenig) Saint-Ignace (1998/2012). Yves Fossaert
Gerhard Grenzing (* 1942) a terminé sa formation de facteur d'orgues auprès de Rudolf von Beckerath de Hambourg. Entre 1967 et 1972, il s'est consacré à la restauration et au sauvetage partiel des orgues historiques de la région de Majorque. Il a fondé son propre atelier à El Papiol, près de Barcelone, au milieu des années soixante-dix. Au cours des 25 dernières années, son fils et sa fille ont travaillé pour auprès de lui, Daniel Grenzing en tant que voix et Natalie Grenzing en tant que chef du service de gestion de la société. De ce fait, ce sont eux qui gèrent désormais la manufacture d’orgues. Gerhard Grenzing a construit les orgues du Conservatoire à Rayonnement Régional Salle Alain (1996) et de la Maison de Radio-France (2015). Denis Lacorre Alain Léon (* 1960) s’est formé auprès d'Yves Sévére et a créé sa propre entreprise en 1994. Il a restauré l'orgue de Saint- Pierre-du-Montrouge ainsi que l'orgue de la Chapelle des Spiritains . Muhleisen Pels-Dhondt Laurent Plet (* 1956) a acquis ses compétences auprès de J. G. et Y Koenig avant de fonder propre entreprise en 1983, à Troyes (10). Labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant » depuis 2006, l’entreprise s’est spécialisée dans la restauration des orgues de A. Cavaillé-Coll. Laurent Plet, cède peu à peu la place à son fils Pierre-Adrien qui est diplômé du CNFA d’Eschau. Il a travaillé sur l'orgue de Saint-Germain-l'Auxerrois (2008) et de Saint-Maurice de Becon (2015). Pascal Quoirin (* 1948) effectue son apprentissage auprès d'Alain Sals et fonde sa propre entreprise en 1970. Située à Saint-Didier (84), l’entreprise est spécialisée dans la construction d’orgues neufs ainsi que dans la restauration d’orgues anciens. Il est notamment l’auteur de la restauration du fameux orgue de Dom Bedos à Ste Croix de Bordeaux. Il est en train de céder peu à peu son entreprise à son fils Raphael qui est diplômé du CNFA d’Eschau. Ses activités comprennent la restauration d'orgues anciens ( Notre-Dame-de-Paris ) et la construction de nouveaux orgues ( Saint-Ferdinand-des-Ternes (1995). Rieger Jean-Pascal Villard (* 1954) a acquis son savoir-faire auprès des facteurs Boisseau, Walcker, Ismayer et Garhammer et a créé sa propre entreprise en 1986. Cette dernière est établie à Thénezay (79) Il restaure des orgues anciennes et effectue des instruments neufs. Il a travaillé sur l'orgue de Saint-Germain-de- Charonne .
après la Révolution après la Révolution
Les orgues de Paris

Les facteurs

d’orgue

du 21ème siècle

ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt LES ORGUES
Bernard Aubertin Fondé en 1978, l’atelier se trouve dans un ancien prieuré à Courtefontaine (25). Avant de s’établir à son compte, il travailla chez les facteurs Hartmann, Bourgarel et Muhleisen. Ses activités incluent à la fois la restauration d’orgues anciens et la construction d’orgues neufs. Au sein de son entreprise, Michel Gaillard est responsable des projets de restaurations et de relevages. Il a construit l'orgue de Saint-Louis-en-l'Ile (2004) et restauré l’orgue de Saint-Nicolas-du-Chardonnet (2014). Quentin Blumenroeder (* 1971) fonde son atelier de facture d’orgues et de clavecins en 1998, à Haguenau (67) après avoir acquis des compétences auprès du facteur d’orgues Rémy Mahler situé à Pfaffenhoffen (67). Parallèlement, il se forme à la facture de clavecins auprès d’Emile Jobin. Il est spécialisé dans la construction d’instruments neufs dans des styles précis anciens, les copies d’instruments anciens et la restauration d’orgues historiques. Il a acquérit une grande renommée en Alsace grâce à la restauration des orgues d’André et Jean-André Silbermann dont il est à présent un spécialiste reconnu. Il a relevé l'orgue de St. Séverin (2011) et a reconstruit l'orgue de Eglise Protestante Unie Bastille-Foyer de l'Ame (2009). Boisseau - Cattiaux - Chevron Bernard Cogez (* 1952) s’est formé auprès des facteurs Delmotte et Loridan. Il a créé sa propre entreprise en 1979 et est actuellement établi à Tourcoing (59). Il a construit les orgues de Notre-Dame-des- Foyers (2001) et Saint François d’Assise (2008). Bernard Dargassies Philippe Emeriau (* 1950) a acquis ses compétences auprès de Philippe Hartmann. Il a fondé son entreprise en 1978 à St Sylvain d’Anjou (49). Il est spécialisé dans les travaux de restauration. Il est régulièrement appelé à travailler en collaboration avec d’autres confrères, comme ce fut le cas pour les travaux à Notre-Dame-de- Paris en 1992, et pour la restauration (avec Yves Koenig) Saint- Ignace (1998/2012). Yves Fossaert Gerhard Grenzing (* 1942) a terminé sa formation de facteur d'orgues auprès de Rudolf von Beckerath de Hambourg. Entre 1967 et 1972, il s'est consacré à la restauration et au sauvetage partiel des orgues historiques de la région de Majorque. Il a fondé son propre atelier à El Papiol, près de Barcelone, au milieu des années soixante-dix. Au cours des 25 dernières années, son fils et sa fille ont travaillé pour auprès de lui, Daniel Grenzing en tant que voix et Natalie Grenzing en tant que chef du service de gestion de la société. De ce fait, ce sont eux qui gèrent désormais la manufacture d’orgues. Gerhard Grenzing a construit les orgues du Conservatoire à Rayonnement Régional Salle Alain (1996) et de la Maison de Radio- France (2015). Denis Lacorre Alain Léon (* 1960) s’est formé auprès d'Yves Sévére et a créé sa propre entreprise en 1994. Il a restauré l'orgue de Saint-Pierre-du- Montrouge ainsi que l'orgue de la Chapelle des Spiritains . Muhleisen Pels-Dhondt Laurent Plet (* 1956) a acquis ses compétences auprès de J. G. et Y Koenig avant de fonder propre entreprise en 1983, à Troyes (10). Labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant » depuis 2006, l’entreprise s’est spécialisée dans la restauration des orgues de A. Cavaillé-Coll. Laurent Plet, cède peu à peu la place à son fils Pierre- Adrien qui est diplômé du CNFA d’Eschau. Il a travaillé sur l'orgue de Saint-Germain-l'Auxerrois (2008) et de Saint-Maurice de Becon (2015). Pascal Quoirin (* 1948) effectue son apprentissage auprès d'Alain Sals et fonde sa propre entreprise en 1970. Située à Saint-Didier (84), l’entreprise est spécialisée dans la construction d’orgues neufs ainsi que dans la restauration d’orgues anciens. Il est notamment l’auteur de la restauration du fameux orgue de Dom Bedos à Ste Croix de Bordeaux. Il est en train de céder peu à peu son entreprise à son fils Raphael qui est diplômé du CNFA d’Eschau. Ses activités comprennent la restauration d'orgues anciens ( Notre- Dame-de-Paris ) et la construction de nouveaux orgues ( Saint- Ferdinand-des-Ternes (1995). Rieger Jean-Pascal Villard (* 1954) a acquis son savoir-faire auprès des facteurs Boisseau, Walcker, Ismayer et Garhammer et a créé sa propre entreprise en 1986. Cette dernière est établie à Thénezay (79) Il restaure des orgues anciennes et effectue des instruments neufs. Il a travaillé sur l'orgue de Saint-Germain-de-Charonne .